Michel Hochmann Venise

Senza titolo1Michel Hochmann Venise, Citadelles, €266

Comme toujours dans l’histoire des cités, les débuts de Venise sont environnés de mythes. Attila, à la tête des Huns, n’aurait jamais pu se douter qu’il serait à l’origine de la ville la plus magique qui soit. Grâce à lui – ou à cause de lui – les Vénètes ont été obligés de fuir la terre ferme et de se réfugier dans les îlots de la lagune. Nous sommes en 452 et nous nous fions à la légende. Mais la véritable naissance de Venise se situe en 828, lorsque la dépouille de l’évangéliste saint Marc est dérobée à Alexandrie pour être transportée dans la cité.
Le saint a donné son emblème à la ville, le lion. Venise est bâtie sur des forêts de pieux de bois enfoncés dans la vase par des hommes qui ont lutté contre la nature, qui ont accompli le miracle suprême : créer de toutes pièces une ville de cent dix-sept îles qui se reflète dans l’eau qu’elle a su dominer, dans un miroir perpétuel et magique. Venise fascine : la Sérénissime attire en effet chaque année près de 20 millions de touristes, tous saisis d’émerveillement face à ses églises, ses palais, ses campaniles, ses places, ses îles, ses musées, ses canaux, ses ponts, ses jardins, ses théâtres, ses cafés et ses restaurants, et tant d’autres lieux si particuliers qui lui sont propres.
Cette luxueuse monographie illustrée de plus de 500 reproductions de choix nous invite à parcourir cette ville unique d’art et d’histoire. De la place Saint-Marc au cimetière de San Michele, en passant par les sestieri de San Polo, Santa Croce et de Cannaregio, traversant le pont du Rialto, s’arrêtant tantôt dans les églises Santa Maria Gloriosa dei Frari ou Santa Maria dei Miracoli, tantôt dans les palais Grassi ou Pesaro, sans oublier les innombrables escales qu’offrent ses multiples et étroites ruelles si caractéristiques, Michel Hochmann nous dévoile cette cité singulière et féérique sous toutes ses facettes.

Michel Hochmann est directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études. Il est l’auteur de nombreuses publications (Peintres et commanditaires à Venise, 1992 ; Rome-Venise 1500-1600, deux écoles de peinture et leurs échanges, 2004). Il a également participé au commissariat de plusieurs expositions dont Splendeurs de Venise (musées des Beaux-Arts de Bordeaux et de Caen, 2005-2006). Ses travaux portent sur l’histoire de la peinture italienne, Venise au XVIe siècle, l’histoire des collections, ainsi que l’histoire sociale de l’art.